Changer de signature

Sommaire

Si votre signature a évolué au fil du temps ou si vous souhaitez tout simplement en changer à la suite d’un mariage, d’un divorce ou autre, sachez que rien ne vous oblige à conserver indéfiniment la même signature.

La signature est un élément d'identification de la personne, requise à l’occasion de nombreuses démarches administratives. Elle est définie à l'article 1367 du Code civil en ces termes : « La signature nécessaire à la perfection d'un acte juridique identifie son auteur. Elle manifeste son consentement aux obligations qui découlent de cet acte. Quand elle est apposée par un officier public, elle confère l'authenticité à l'acte ». C'est pourquoi vous ne pouvez pas changer brusquement de signature.

Suivez les étapes de cette fiche pratique pour changer de signature.

1. Programmez le moment lors duquel vous pourrez changer de signature

Votre signature permet de vous identifier, de manifester votre consentement et peut être nécessaire pour différents actes juridiques. Sa modification peut donc entraîner quelques conséquences qu'il ne faut pas sous estimer.

Modifiez votre signature lors du renouvellement de vos papiers d’identité

Lors du renouvellement de vos papiers d’identité (passeport ou carte d’identité), vous serez contraint d’apposer votre signature. Saisissez cette occasion pour utiliser votre nouvelle signature et l'apposer sur tous vos documents.

Important : pensez à vous munir de votre nouvelle carte d’identité ou de votre nouveau passeport lorsque vous utiliserez cette nouvelle signature afin de justifier de votre identité auprès de vos interlocuteurs.

N'attendez pas le renouvellement de vos papiers d’identité pour changer de signature

Vous pouvez employer votre nouvelle signature sans attendre le renouvellement de vos papiers d’identité.

À chaque fois que vous aurez l'occasion d'utiliser votre nouvelle signature, en cas de doute sur votre identité, conservez sur vous vos papiers d'identité pour apporter la preuve de qui vous êtes.

Il est possible que votre banque se montre récalcitrante et refuse d’honorer des chèques que vous avez émis. Afin d’éviter tout risque de litige, n’hésitez pas à prendre les devants en contactant votre conseiller bancaire pour l’informer de votre changement de signature. Communiquez-lui un exemplaire de votre nouvelle signature afin qu'il puisse être en mesure d’authentifier votre nouveau paraphe à l’avenir.

Important : votre banque ne peut pas vous imposer de continuer à employer votre ancienne signature car aucune loi ne vous y contraint. En cas de refus de sa part, n’hésitez pas à adresser un courrier recommandé avec accusé réception au siège social de votre banque afin de l’informer des agissements de votre agence.

2. Adoptez une signature qui vous convienne avant de changer de signature

Votre signature est une fenêtre sur vous, une trace manuelle au bas d'une page dactylographiée.

Conseil : ne la négligez pas car elle peut permettre de se faire une image de vous et de votre personnalité.

Plusieurs styles de signature existent :

  • sans paraphe, juste le nom écrit : signature discrète, simple ;
  • paraphe compliqué : pour ne pas être imité ;
  • signature montante (s'achève vers le haut) : pour donner une impression dynamique, optimiste de soi ;
  • signature tombante (s'achève vers le bas) : peut donner une impression de découragement, de pessimisme.

Bon à savoir : la graphologie permet d’aller plus loin sur l’interprétation de l'écriture, considérée comme une expression de la personnalité.

Apprenez à signer comme vous le souhaitez :

  • réfléchissez à l’image que vous souhaitez renvoyer ;
  • donnez-lui la forme que vous voulez ;
  • Entraînez-vous pour ne pas avoir d’hésitation pour la reproduire.

Ces pros peuvent vous aider