Formalités pour un voyage en Bulgarie

Sommaire

Vous devez séjourner en Bulgarie. Ce pays membre de l'Union Européenne vous offre des facilités administratives.

1. Conditions d’entrée et de séjour sur le territoire

Séjours de moins de 3 mois

Pour entrer en Bulgarie, les ressortissants de l’Union Européennes n’ont besoin de détenir qu’une pièce d'identité : carte nationale d'identité ou passeport.

Les personnes de nationalité étrangère résidant légalement en France peuvent se rendre en Bulgarie dans les mêmes conditions, munis de leur passeport et de leur carte de séjour. Ils peuvent toutefois rencontrer des difficultés s'ils perdent l'un de ces deux documents ou s'ils ne peuvent que présenter un récépissé.

Séjours de plus de 3 mois

Pour un séjour de plus de 3 mois, il faut en outre se présenter au service des migrations, afin d'obtenir un certificat de résidence prolongée.

Mineurs

Les mineurs non accompagnés de leurs parents doivent disposer d'une autorisation de sortie du territoire.

Entrée en Bulgarie par la voie routière

Vous entrez en Bulgarie par la voie routière ? Si vous passez par la Serbie, renseignez-vous sur les documents à produire. Actuellement, les autorités acceptent la présentation de la carte d'identité mais cette souplesse pourrait ne pas durer. Renseignez-vous sur la fiche Serbie du ministères des Affaires étrangères.

À votre entrée en Bulgarie, vous devez vous faire poser une vignette sur le pare-brise. Elle est disponible dans les postes frontières et coûte entre 5 et 10 € pour un séjour d'une semaine. Afin d'éviter la queue, vous pouvez l'acheter à une station service située à 30 kilomètres maximum de la frontière. Le défaut de vignette entraîne une amende.

Si vous rencontrez des difficultés avec votre véhicule et un agent de police, sachez notamment que les amendes sont payables dans les banques et que vous ne devez verser aucune somme pour récupérer un véhicule immobilisé.

Sachez également que les vols de véhicule sont nombreux. Le risque est plus important si vous circulez en 4 x 4 ou avec un véhicule récent.

2. Santé : mesures sanitaires à prendre en Bulgarie

Vaccins

Il est recommandé d’être à jour du DT-Polio, et éventuellement de faire les vaccins contre les hépatites A et B et la fièvre typhoïde. Parlez-en avec votre médecin et renseignez-vous sur le site de Santé publique France (qui a repris en 2016 les missions de l'institut de veille sanitaire) avant votre départ.

Bon à savoir : avec la crise sanitaire, de plus en plus de pays exigent la fourniture d’une preuve de vaccination ou d’un test Covid négatif. Entré en vigueur en France le 9 juin 2021, le pass sanitaire est parfois requis pour entrer dans un pays. Depuis le 24 janvier 2022, le pass vaccinal remplace le pass sanitaire : les personnes de plus de 16 ans ont l'obligation d'être vaccinées pour entrer dans certains lieux ou voyager. Avant de voyager, il convient de se renseigner sur les conditions d'entrée dans le pays concerné.

Autres précautions sanitaires

Consommer de l’eau en bouteille est préférable.

Soins sur place

Les personnes munies d’une carte européenne d’assurance maladie peuvent faire prendre en charge directement les soins médicaux nécessaires sur place : faites la demande avant votre départ auprès de votre caisse d’assurance maladie.

3. Mises en garde

Législation

La Bulgarie étant un pays de transit de drogues, les infractions exposent à de très lourdes peines.

Sécurité

Le taux de criminalité est plutôt faible en Bulgarie. Il convient de prendre les précautions de base pour un voyageur à l’étranger :

  • Éviter de circuler à pied la nuit.
  • Être prudent lors des retraits d’espèce.
  • Garder une copie de ses papiers d’identité dans sa boîte mail par exemple.

Attention aux escroqueries dans les officines de change, spécifiques à la Bulgarie. Il est conseillé de changer sa monnaie dans les banques.

Bien que faibles, les risques sismique et terroriste ne sont pas inexistants en Bulgarie.

Ces pros peuvent vous aider