Faire son service civique

Sommaire

Si le service militaire a été remplacé par la Journée défense et citoyenneté, il existe toujours la possibilité d'effectuer un service civique.

Bon à savoir : en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les journées défense et citoyenneté s’effectuent en ligne depuis le 23 novembre 2020. Les jeunes concernés doivent créer un compte personnel sur le site majdc.fr suite à la réception de leur convocation.

Présentation du service civique

Depuis le 1er juin 2015, le service civique est universel. Ainsi, tous les jeunes de 16 à 25 ans qui souhaitent l'effectuer doivent se voir proposer un contrat. Depuis la loi Égalité et citoyenneté n° 2017-86 du 27 janvier 2017, les étrangers et réfugiés peuvent avoir accès à ce dispositif.

Le service civique permet de s'engager pour l'intérêt général, dans une mission de 6 à 12 mois. Le volontaire travaille dans une association ou pour un organisme public dans les domaines de :

  • la culture et les loisirs ;
  • l’aide humanitaire ;
  • l’éducation ;
  • l’environnement ;
  • l’intervention d'urgence en cas de crise (sapeur pompier réserviste, par exemple) ;
  • la solidarité ;
  • la santé ;
  • le sport, etc.

La loi Égalité et citoyenneté du 27 janvier 2017 a élargi le service civique à deux nouveaux domaines :

  • le service d’incendie et de secours (en proposant la formation initiale de sapeur-pompier volontaire) ;
  • les organismes HLM.

Bon à savoir : pour les étudiants, la loi Égalité et citoyenneté (article 34) et son décret d'application n° 2017-962 du 10 mai 2017 généralisent à tous les établissements d'enseignement supérieur la mise en place d'un dispositif de reconnaissance de l'engagement étudiant. Ainsi, depuis la rentrée universitaire 2017-2018, tous les établissements d'enseignement supérieur doivent mettre en place un dispositif de reconnaissance des compétences et aptitudes acquises dans le cadre, notamment, du service civique (crédits ECTS, dispense de certains enseignements, aménagement d'études, etc.).

À noter : l’article L. 611-12 du Code de l’éducation a consacré le principe de la période de césure, définie comme le fait de « suspendre temporairement ses études ». Une césure de 6 mois à 1 an peut ainsi permettre aux étudiants d’acquérir une expérience personnelle ou professionnelle au cours de leurs études. Ses modalités ont été définies par le décret n° 2018-372 du 18 mai 2018. Elle peut notamment prendre la forme d’un engagement de service civique en France ou à l'étranger (par exemple un volontariat de solidarité internationale, un volontariat international en administration ou en entreprise ou un service volontaire européen).

Indemnités du volontaire

Le volontaire a droit à :

  • une indemnité de l'État de 522,87  brut par mois (473,04 € net) ;
  • une aide de 107,58 net en nature ou en espèces pour ses frais (versée par l'organisme d'accueil au volontaire) :
    • de transport ;
    • de restauration ;
    • de logement ;
  • une couverture sociale ;
  • un droit aux congés et à la formation.

Un supplément de 119,02 € brut (107,68 € net) peut être accordé aux jeunes en situation sociale ou financière difficile :

  • étudiant bénéficiant d'une bourse sur critères sociaux de l'enseignement supérieur (arrêté du 19 mars 2021) ;
  • jeune bénéficiant du revenu de solidarité active (RSA jeune actif).

Bon à savoir : la période de service civique est validée au titre de la retraite. Le volontaire a droit à autant de trimestres de retraite que de trimestres de volontariat effectués.

Avantages du service civique

Pour les jeunes, le service civique revêt de nombreux avantages :

  • s'engager pour une cause tout en bénéficiant d'un petit revenu ;
  • améliorer son CV d'une expérience professionnelle ;
  • vivre une belle aventure humaine.

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2017, les jeunes en service civique reçoivent une carte du volontaire (décret n° 2017-689 du 28 avril 2017). Cette carte leur offre les mêmes avantages que la carte étudiant (réductions proposées par les cinémas, musées, théâtres, etc.).

Pour trouver une mission en France ou à l'étranger, rendez-vous sur Service-civique.gouv.fr.

Ces pros peuvent vous aider